Des services
au plus près des citoyens
Grands services publics

Rapport d’activités 2016 de la CARENE – Saint-Nazaire Agglomération


VALORISATION ET TRAITEMENT DES DÉCHETS LARGEMENT SOUTENUS

Le taux de valorisation des déchets dans le territoire de la CARENE est légèrement supérieur à la moyenne nationale. Ce taux de 75 % participe à la réduction de la part des déchets ménagers résiduels. La valorisation matière et organique atteint 40 %, un chiffre en bonne voie vers les 55 % visés à horizon 2020 par la Loi de Transition Energétique pour la croissance verte approuvée en 2015.

La promotion des gestes de tri tient une grande place dans ces résultats. Les actions de prévention et de communication menées en 2016 ont touché un large public : visites dans les foyers, animations et formations en milieu scolaire, ateliers de lutte contre le gaspillage alimentaire, opérations de broyage des déchets verts dans les quartiers… et la mise en place, en collaboration avec la Direction Gestion des Déchets de la CARENE, de l’application « Ma collecte en 1 clic » qui a suivi le développement d’outils communicants tel le mini-mag distribué à tous les habitants. L’ouverture en octobre de la recyclerie « Au bonheur des bennes » est venue conforter la politique des bons gestes préconisant le réemploi.

88 % des déchets ménagers résiduels (OMR) sont valorisés dans les usines de Nantes Métropole

La proximité a guidé le choix de ce partenariat pour le traitement des ordures ménagères et des déchets recyclables. La collecte des OMR étant en baisse régulière depuis 2010, seuls 12 % de ces déchets sont enfouis. Les 88 % restant sont valorisés sur les sites de production énergétique de Couëron et de Nantes. Le contenu des bacs jaunes est acheminé au centre de tri multi-matériaux de Couëron et le taux de refus des déchets qui se retrouvent dans le bac de tri par erreur s’affiche en baisse comparé à 2015 (13,52 % d’erreurs). La valorisation des déchets électriques et électroniques augmente de 19,8 %. C’est dans ce contexte d’augmentation globale de la valorisation que la réhabilitation de la station de transfert des déchets ménagers de la CARENE a abouti au choix d’un MOE pour procéder à sa reconstruction.

Porte ouverte le 13 mai à la plateforme de compostage de Cuneix
Porte ouverte le 13 mai à la plateforme de compostage de Cuneix

Cuneix amorce sa deuxième vie

Suez est le candidat retenu lors du renouvellement du marché de gestion du site de Cuneix. Amélioration de la gestion des lixiviats, maintien en bon état des digues, mise en œuvre de l’expérimentation du traitement de la Jussie et économie circulaire sont au programme. Les 13 680 tonnes de déchets verts émanant des déchetteries et traitées à Cuneix sont valorisées en ressources. 7 604 tonnes de composts sont produites chaque année : 85 % servent à l’amendement organique naturel des terres agricoles et maraîchères locales, 15 % sont utilisées par les particuliers. Les propriétés de ce compost permettent d’enrichir la structure des sols et rendent la terre plus fertile. Une seconde vie pour les déchets verts !

En bref en 2016

  • Mise en oeuvre du nouveau marché d’exploitation des déchetteries au 1er janvier 2016 octroyé à la Codev pour une durée de 5 ans non-renouvelable.
  • Marché de collectes en porte-à-porte confié à Veolia sur les communes de la Chapelle-des-Marais, Saintt-Malo-de-Guersac, Saint-André-des-Eaux, Saint-Joachim, Trignac et Pornichet, à compter d’avril 2016, reconductible 2 fois pour une durée maximale de 7 ans.
  • Poursuite du déploiement de la collecte enterrée sur tout le territoire avec un nouveau cadre de partage des investissements financiers : 90 nouveaux points installés.

En chiffres

CHIFFRES-DECHETS


DÉPLACEMENTS :
DÉVELOPPER L’OFFRE ALTERNATIVE

Les résultats de l’enquête Ménages et déplacements démontrent la prédominance de l’usage de la voiture individuelle dans 71 % des déplacements, co-voiturage inclus. 40 % des parcours faisant moins de 1 km, la CARENE va accentuer ses actions de sensibilisation et développer son offre de services multi-modale.

C’est en étant au plus proche des habitants et de leurs pratiques que la CARENE envisage de modifier durablement les comportements. Le Plan Déplacement Entreprise (PDE) est un outil permettant de sensibiliser les salariés du secteur privé aux bonnes pratiques ; la CARENE le décline pour ses salariés qui peuvent ainsi bénéficier d’un diagnostic et de conseils pratiques sur leurs parcours quotidiens. Les solutions alternatives à la voiture sont détaillées pour chaque étape de leur trajet. Une véritable feuille de route pour leur faire adopter le bon geste !

La CARENE a adopté en juin 2016 un Schéma directeur covoiturage ; celui-ci s’appuie notamment sur les partenariats avec le Département de Loire-Atlantique, Nantes Métropole et l’ADEME. Mise en relation des usagers, identification des aires de parking, actions de communication, enquêtes quantitatives… L’objectif est d’inciter à plus de partage de la voiture individuelle. 7 aires de parkings supplémentaires ont été labellisées cette année.

Parking Bel Air
Parking Bel Air

La pratique active, marche à pied et vélo, doit s’insérer dans les modes de déplacement pour réduire le nombre de petits parcours effectués en voiture. Elle contribue également à la santé et la prévention des risques cardio-vasculaires. Sur l’analyse du report modal positif obtenu dans des agglomérations analogues, la CARENE a choisi de développer une offre de location longue durée de vélos, notamment à assistance électrique. En parallèle, les infrastructures seront développées en conséquence : douze itinéraires structurants sont d’ores et déjà identifiés pour relier les communes entre elles et aux territoires limitrophes.

Piste cyclable, boulevard Paul Perrin
Piste cyclable, boulevard Paul Perrin

En bref en 2016

La révision du PDU lancée en 2015 est aujourd’hui examinée au regard des enjeux du Plan Local d’Urbanisme Intercommunal.
Agenda accessibilité : aménagements des arrêts de la ligne U4 et remplacement de 4 autobus.
Lutte contre les nuisances sonores : travaux de protection acoustique réalisés par l’Etat le long de la RN171 à Trignac.

Bus du réseau Stran
Bus du réseau Stran

En bref en 2016

Chiffres-Transports

Déconstruction du Moulin du Pé
Déconstruction du Moulin du Pé

PATRIMOINE COMMUNAUTAIRE :
PRÉSERVER, RÉHABILITER ET SÉCURISER

Déconstruction du Moulin du Pé – 4,16 M€
Le chantier de démolition débuté en 2015 s’est achevé en octobre 2016. L’ancienne chapelle et la maison du directeur ont été conservées au titre du patrimoine nazairien.

Confortement de falaise sur le secteur de Trébézy – 200 K€
L’érosion du sentier côtier est traitée chaque année pour assurer la continuité d’usage.

Travaux de réaménagement de la Pointe du Bec à Pornichet – 458 K€
La conception de l’entrée du sentier côtier a inclus la création d’une esplanade entre espace urbain et espace naturel, la mise en accessibilité de l’accès à la plage, l’aménagement d’espaces verts, l’installation d’éclairage et de mobilier urbain, ainsi que le renforcement de la digue. Les travaux s’achèveront en mars 2017.

Pointe du Bec à Pornichet
Pointe du Bec à Pornichet

Réhabilitation du patrimoine immobilier d’entreprises
1,5 M€ ont été alloués à la maintenance et la réhabilitation de 12 bâtiments hébergeant des entreprises et organismes lors de l’adoption du Schéma directeur du patrimoine immobilier en septembre 2016. Les travaux de mise en conformité aux normes sécurité et confort s’étaleront jusqu’en 2019.


Piscine de La Bouletterie

PISCINES : L’INSCRIPTION EN LIGNE DOPE LA FRÉQUENTATION DES COURS DE NATATION

Si la fréquentation annuelle des 5 structures de la CARENE reste globalement stable depuis 3 ans, les cours de natation affichent des taux records de remplissage depuis l’ouverture du service d’inscription en ligne qui jugule les files d’attente.

Tous les établissements ne sont pas égalitaires. Qualité d’accueil, attractivité des bassins, heures creuses, animations proposées… Nombre de facteurs entrent dans le choix des usagers. Rationalisation des coûts de fonctionnement, manque de personnel qualifié mais aussi taux d’ensoleillement estival exercent un impact direct sur le taux de remplissage des piscines. La structure de Donges est en perte d’attractivité depuis la diminution de ses stages de formation et la mise en place de la gratuité des transports en commun à destination des plages effectuée par la commune en été. La fréquentation estivale de la piscine de la Bouletterie est la plus constante comparée à celle des quatre autres structures. A contrario de l’érosion de sa fréquentation annuelle, son niveau d’activité estivale a été soutenu par la participation d’un nombreux public aux journées de la Caravane de l’été organisées avec le Service des sports (700 personnes sur 5 demi-journées). Depuis la réorganisation des stages de l’école de natation, les taux de remplissage des cours atteignent les 100 % dans quasi tous les bassins. Ce résultat est néanmoins à mettre en balance avec la baisse générale de l’offre de formation pour l’année 2016, une baisse due à la suppression de stages durant l’été et durant les semaines affichant un jour férié dans nombre de structures.

En chiffres

Chifrfres-piscines


SIG COMMUNAUTAIRE :
FACILITER LA PLANIFICATION, DONNER ACCÈS À L’INFORMATION

Le service du SIG (système d’informations géographiques) apporte la connaissance du territoire nécessaire à toute planification d’aménagement avec le concours d’outils accessibles aux agents et élus. Garant de l’information et de la diffusion des données, le service du SIG adapte ses outils en applications métiers pour répondre aux nouvelles compétences intercommunales de la CARENE ainsi qu’aux usages grands-publics.

« Ma collecte en 1 clic », l’outil numérique grand public

Le service du SIG a développé et mis en ligne le portail dédié aux habitants de la CARENE. D’un clic, ceux-ci peuvent connaître les jours et horaires de collecte de tous les déchets en porte à porte en renseignant leur adresse. Un service de proximité valorisé par le service gestion des déchets.

Elyx Mobile, la nouvelle application métier

Cet outil est destiné à l’usage des agents de terrain de la CARENE. Il permettra à terme de faciliter les interventions techniques sur les réseaux d’eau et d’assainissement grâce à sa cartographie mobile. Le service du SIG teste ce nouvel outil avant sa mise en place prévue en 2017.

RTGE, un référentiel à très grande échelle

C’est pour répondre à la nouvelle réglementation DT-DICT que le service du SIG a lancé le projet RTGE. Cette réglementation impose la montée en compétences des donneurs d’ordre, des exploitants et des entreprises chargées de réaliser les travaux à proximité des réseaux de distribution. La base de données de référence va être enrichie de tous les éléments visibles sur l’espace public des 10 communes de la CARENE. Bâtis, voiries, voies ferroviaires, clôtures, végétaux, ouvrages d’art tout autant que mobiliers urbains, signalisation et marquages (plaques d’égout, bornes incendie, bancs, trottoirs…) vont venir compléter les données topographiques existantes. Le projet RTGE a nécessité la mise en place de conventions partenariales avec les nombreux acteurs intervenants sur le territoire, collectivités territoriales bien sûr, mais aussi concessionnaires et sociétés d’aménagement. L’acquisition des données se fait par relevé dynamique, le Mobile Mapping System (MMS), objet du marché confié à GeoFit Conseils pour la période allant de juillet 2016 à 2019.

En chiffres

Chiffres-SiG


EAU ET ASSAINISSEMENT :
MODERNISATION ET MISE AUX NORMES

La CARENE gère en régie l’alimentation en eau des dix communes du territoire
Engagé en 2014 pour un montant global de 52 M€, le programme de sécurisation et de modernisation du réseau de distribution d’eau potable se poursuit. Près de 13 km de canalisations existantes ont été rénovés sur plusieurs communes de la CARENE. 27 km de canalisations ont été créés entre la station de pompage de Vigneux-de-Bretagne et celle de Campbon pour une mise en service fin 2016. Cette même année, la commune de Besné a rejoint le réseau géré en régie par la CARENE : 1268 abonnés et 31 km de canalisations à son nouvel actif. Au total et chaque année, 17 millions de m3 d’eau transportés sur 1055 km de canalisations sont distribués à 68 911 abonnés.

Travaux à prévoir sur les réservoirs
Un diagnostic a été réalisé sur l’état des onze réservoirs de stockage d’eau. Les travaux de rénovation à entreprendre sont détaillés dans un programme pluriannuel et sont estimés à plus de 5 M€.

Une équipe regroupée
Les agents ont emménagé dans les bureaux du Plessis en mars 2016 où sont désormais concentrés les services de Bureau d’études, de la Qualité et de l’Exploitation du réseau (relève et distribution).

Objectif prioritaire du service Assainissement : préserver l’environnement en contrôlant les eaux rejetées
Un important travail de réhabilitation de génie civil a été effectué sur les différents postes de refoulement des effluents domestiques et industriels. De même, les tuyauteries ont été renouvelées sur certains postes reliés à l’assainissement collectif et non-collectif. Par ailleurs, le pôle contrôles a examiné 13 demandes d’exonération de travaux de mise aux normes de l’assainissement.
La mise aux normes européennes des STEP (stations d’épuration) se poursuit. Afin de préserver les milieux aquatiques de tout rejet polluant, le service a configuré et testé un by-pass sur la station d’épuration des Écossiernes. Ce dispositif mesure la concentration de toutes les eaux dérivées de la station vers le milieu naturel. Conjointement, le service a acquis un poste de pesée et de sécurité microbiologique. Côté ventilation, les raquettes d’aération de plusieurs stations ont été remplacées. La station de Donges a subi quelques transformations d’accès et de reprise d’enrobés.

En chiffres

Chifrres-Eau

adminac2015